Goufablog

Geek, nouvelles technologies, société et jeux vidéos!
21
mai
2015
Factorio, l'anti-Minecraft
Minecraft - par Goufalite - 3393 hits

Un homme se retrouve dans un environnement hostile, généré aléatoirement rempli de ressources à récupérer. Mais si au lieu de parcourir des kilomètres avec une pioche en métal, il décidait d'industrialiser tout le minage ? Vous avez aimé Minecraft ? Vous allez adorer Factorio ! Et si on les mélangeait ?

Les ingrédients

Minecraft

Steve est perdu sur le bord d'une plage, il doit récolter des ressources et construire quelques outils (four, alambic,...) afin de survivre dans ce monde hostile. Il va ensuite pouvoir se mettre à faire un peu de stock pour aller se mettre sur la figure avec un dragon légendaire.

Véritable addiction, Minecraft est encore et toujours un grand succès en constante évolution. Je ne vais pas m'étendre sur toutes les possibilités déjà évoquées dans ce blog.

Factorio

Un astronaute s'écrase lamentablement sur une planète hostile, un message enregistré lui demande de construire un système de défense évolué pour permettre l’atterrissage d'autre colons. Il récupère un peu de métal dans l'épave de son vaisseau pour se faire une pioche et commencer à miner du... pffff,... une machine fera mieux que lui !

Une petite news, un trailer haletant, une démo prometteuse et hop ! Factorio a carrément ruiné mon week-end avec les deux nuits blanches qui en ont fait partie. Un jeu passé pratiquement inaperçu dans le flot des jeux indie oldschool et une campagne indiegogo passée de justesse, on a quand même un jeu assez complet malgré sa version alpha qui ne demande qu'à avoir quelques nouveautés.

Similitudes

Rien à dire sur les similitudes entre les deux jeux :

  • monde ouvert
  • généré aléatoirement
  • ressources finies
  • crafting d'outils et de ressources
  • milieu hostile
  • défenses automatiques et munitions
  • exploration nécessaire pour acquérir d'autres ressources
  • nids de monstres

On garde

Factorio : automatisez !

Factorio permet de créer des machines qui fabriquent des objets, que ce soient des composants longs à fabriquer ou des machines à produire en masse par facilité. Au début on crafte quelques objets et on fait quelques allers-retours entre les fours pour y remettre du charbon. Et puis...

C'te flemme...
C'te flemme...

Ce jeu encourage l'automatisme ! N'hésitez pas à déléguer la fabrication d'objets anodins pour vous faciliter la vie. Quand vous découvrirez les robots convoyeurs ils vont vous fournir en matériaux choisis sans vous avoir à vous déplacer de coffre à coffre.

Minecraft a un semblant d'automatisation grâce aux entonnoirs et aux "droppers" d'objets mais seuls le four et l'alambic en bénéficient. Il n'est pas possible par exemple de fabriquer en masse des flèches grâce à des plumes et du gravier et l'acheminement des ressources se fait uniquement par cours d'eau ou trains.

CLOSE ENOUGH !
CLOSE ENOUGH !
  • Factorio : fabriquez une tétra-chiée de circuit verts, vous en aurez besoin pour la construction finale (à peu près plus de 100000).
  • Factorio : quand un objet prend plus de 5 secondes à construire, déléguez la construction à une machine sinon votre pile de construction va très vite saturer et vous empêcher de construire des objets importants.

Factorio : la problématique de la saturation des ressources

Factorio fonctionne par flux minimal : les machines sont remplies uniquement pour un besoin minimal au lieu de charger un maximum de ressources. Ça m'a surpris au début mais c'est une logique très intéressante axée sur le besoin ponctuel. Il ne faut pas hésiter à faire saturer des lignes d'arrivée de ressources, mais il faut justement voir quoi faire de ce surplus : le stocker dans un coffre ? le transvaser ? fabriquer deux fois plus d'objets au détriment de la puissance requise pour la fabrication ?

La gestion des fluides qui viendra plus tard lors de la partie amène une problématique d'actualité : que faire des résidus sortis d'une raffinerie ? En effet si la sortie est saturée la raffinerie ne produit plus rien. Il faut donc aménager des réservoirs et traiter les matières.

Tout ça pour fabriquer une pile...
Tout ça pour fabriquer une pile...

Dans Minecraft, aucun problème de stockage : les coffres sont en bois, une ressource entièrement renouvelable sans coût et les demandes de construction sont très ponctuelles.

  • Factorio : quand vous manipulez des liquides, même de l'eau, prévoyez immédiatement un réservoir pour stocker le surplus, et de la place pour en mettre d'autres en cascade.
  • Factorio : ne stockez pas les matières intermédiaires dans un coffre car si vous devez les déplacer votre inventaire sera saturé et vous dilapiderez moins rapidement vos ressources.
  • Factorio : ne vous jetez pas sur la fabrication de combustible solide, regardez votre carte : si vous avez énormément de charbon, transformez plutôt le pétrole lourd en pétrole léger, puis le pétrole léger en gaz.

Minecraft : ressources rares

Dans Factorio, les ressources sont abondantes et les systèmes de trains permettent d'acheminer très rapidement ces éléments aussi loin soient-ils. Les seules vraies ressources rares sont les artefacts aliens qui se trouvent dans des bases ennemies lourdement gardées.

Minecraft quant à lui propose des ressources très rares que sont les diamants et l'or qui permettent de faire des objets uniques ou pour une utilisation ponctuelle. La recherche de ces éléments est très difficile car ils se trouvent à un niveau bas du monde où on peut trouver de la lave et des monstres.

C'est la définition même d'un donjon que Minecraft propose : des trésors, des couloirs et des créatures. Cependant Factorio n'a pas d'optique d'exploration de donjons de par l'aspect "plat" de la carte, mais des zones souterraines matérialisées par un sous-sol à un seul étage imposant un équipement à préparer en amont seraient intéressantes.

Minecraft : ressources renouvelables

De quoi survivre sans lever le petit doigt !
De quoi survivre sans lever le petit doigt !

Factorio ne propose que deux ressources renouvelables : l'énergie solaire et l'eau. Le bois est abondant mais ne repousse pas. Minecraft fourmille de ressources renouvelables et il est possible de survivre sur quelques mètres carrés en construisant un grinder de monstres à proximité.

Dans un jeu où la gestion des ressources est la clef, il est un peu normal de ne pas avoir de ressources renouvelables mais il serait quand même intéressant de gérer un matériau rare qui se propage doucement, histoire de toucher du doigt le développement durable et la gestion de la production via cet élément.

On enlève

Factorio : des aliens très agressifs !

Quand j'ai essayé de m'approcher d'une base, TOUS les monstres se sont rués sur moi. Rien d'étonnant pour un comportement animal, mais assez déroutant surtout quand on commence le jeu. Les pires sont les Spiters qui ne se laissent vraiment pas approcher et nous forcent à faire du corps à corps.

Si vous voulez aller latter du monstre, je vous conseille d'y aller en tank avec une combinaison qui accepte les tourelles portatives. N'hésitez pas à construire des tourelles laser (avec accumulateurs) pas loin de la base ennemie.

Dans Minecraft les monstres ne viennent que s'ils vous voient à une certaine distance, et il est surtout possible de faire du farming afin de collecter rapidement des ressources utiles.

  • Factorio : sauvegardez avant d'attaquer une base alien, et remplissez bien le réservoir de votre tank.

On rajoute

Factorio et Minecraft : recyclage de matériaux

Enclume pour un, outils pour l'autre, il est très facile de réparer des matériaux dans les deux jeux. Par contre, seul Minecraft propose un mécanisme de destruction par lave, cactus ou par "déspawn", l'exception étant le bateau qui une fois détruit lâche du bois et des bâtons.

Factorio et Minecraft devraient proposer un mécanisme de recyclage d'éléments en fonction de leur usure ou de leur quantité. Le but est de récupérer les matériaux bruts ayant servi à la construction de l'objet, pas tous mais au moins les plus importants, ou tout simplement de les convertir en énergie. Mais Factorio empêche la destruction peut-être pour sensibiliser sur le gaspillage, et les ressources de Minecraft sont tellement abondantes que cette fonctionnalité ne serait pas à l'ordre du jour...

Et on obtient

Deux jeux complémentaires, mais tellement incompatibles ! Construction pour un, exploration pour l'autre, les mélanger rendrait le but du jeu flou ou incompatible avec l'esprit des développeurs. On voit bien que Minecraft a plus une optique orientée jeux de rôle alors que Factorio reste dans l'optimisation et la gestion de ressources.

Sur ce j'y... ah ben non il suffit juste que le laisse tourner !

+ Sources des images


Vous pouvez aussi lire :

GoufaliteGoufalite - Site Web - Steam - Twitter
Rédacteur et programmeur principal du Goufablog. Ingénieur de profession et avide de connaissances technologiques et scientifiques il partage son savoir à travers ces différents articles. Plus de renseignements sur la page de contact.
RSS Voir ses articles...
CC-BY-SACet article est protégé par une licence CC-BY-SA.


Tags : automatisation, factorio, minecraft, usine
Delicious   Facebook   Commentaires(1) | Permalink
RSS:Commentaires du billet Il y a 1 commentaire.
Posté le 10 juin 2015 à 21:51:02 par BruceNorris
très bonne comparaison entre ces deux jeux, je passe des nuits blanches sur factorio depuis un moment. La grosse différence c'est que factorio a une fin aussi. Quand on a battu le dragon dans minecraft on peux continuer la partie, dans factorio, une fois le missile de défense posé la partie se termine, je trouve ça un peu dommage mais on on est tellement surpuissant en fin de jeu que ça deviendrait gavant. Dans minecraft, malgré une armure de malade et des armes de folie on n'est pas à l'abri d'une mauvaise chute de la lave.
[+] -2 [-] | Signaler
Votre avis?
(Obligatoire)

Site et style réalisé par Goufalite
Reproduction interdite sans l'accord de l'auteur.
Valid XHTML 1.0 Transitional Optimisé pour FireFox 2
avec une résolution 1024*768