Goufablog

Geek, nouvelles technologies, société et jeux vidéos!
1
févr.
2014
Démontons le scénario du film Le 5ème élément
Cinéma - par Goufalite - 7061 hits

Il est de ces films qui sont indétrônables, que ce soit pour les effets spéciaux, la musique, le casting, l'histoire,... C'est le genre de film qu'on aime bien regarder en boucle même s'il n'a pas eu de nominations majeures ou s'il n'a pas été fait par de grand maîtres comme Scorcese ou Spielberg. Pourtant le film dont je vais vous parler dans cet article avait tout pour réussir (Luc Besson, Bruce Willis, Milla Jovovich, Gary Oldman, un déluge d'effets spéciaux, la musique d'Eric Serra,...) : Le 5ème élément ! Mais en le regardant aujourd'hui on constate quelques lacunes, notamment des incohérences scénaristiques et des scènes peu travaillées.

Avant-Propos

Le premier Alien, 2001 l'odyssée de l'espace et d'autres films souffrent d'avoir été faits trop tôt, à l'époque où l'on ignorait l'holographie, les modules personnels ou les téléphones portables. Le 5ème élément ne déroge pas à la règle vu qu'il date de 1997. Par conséquent je ne vais pas m'attarder sur les lacunes technique et la pauvreté de la technologie dans ce film, malgré le fait qu'elle semble quand donner un côté "trash" et pauvre au vu de certaines circonstances.

Pour ce qui est des interfaces tout au long du film, je vous laisse regarder le site scifiinterfaces qui s'amuse à voir l'ergonomie des éléments interactifs dans plusieurs films de science fiction comme Le 5ème élément, Prometheus, Wall-E,...

L'inutilité de la scène du début

Toc toc toc !
Toc toc toc !

Un architecte découvre dans un monument facilement accessible, bien que posé au milieu du désert d'Egypte, une fresque présentant d'une façon très claire et déchiffrable dans une langue connue ("est-ce là le chiffre 5 ?") le plan de bataille d'une guerre millénaire entre le bien et le mal à coup de technologie inconnue. Bien entendu on saura dans quelques minutes avec l'apparition peu discrète du vaisseau mondoshawan que toute cette technologie se cache juste derrière le mur de cette même fresque.

Cette entité extra-terrestre vient donc retirer tout l'arsenal prétextant qu'une guerre va avoir lieu sur Terre. Donc... Les humains se tapent dessus depuis très très longtemps avec certes des armes de plus en plus puissantes. Si les Mondoshawan connaissent le comportement humain pourquoi ont-ils caché cette arme sur Terre ?. Ils cachent cette technologie dans un endroit facilement accessible et sont même prêts à tuer pour garder le secret... Alors que Cornelius 300 ans plus tard va annoncer cela au président des forces armées et à un simple chauffeur de taxi.

Toute la scène égyptienne est complètement inutile et on aurait pu commencer directement par la scène de l'arrivée du mal et l'éclipse des planètes car tout ce qu'on a vu avant va être raconté par Cornelius.

Un peu de géo-politique

Contact extra-terrestre

On compte assez peu d'entités extra-terrestres dans le 5ème élément comparé à la cantina de Star Wars :

  • les Mondoshawan : entité robotique ayant la technologie spatiale depuis plusieurs millénaires et d'autres goodies tels que la télékinésie et un genre de mort par rayon. Ils sont connus de la Terre et semblent avoir de bonnes relations diplomatiques car un général signale leur présence sans surprise.
  • les Mangalores : peuple guerrier capable de changer de forme le temps d'une intervention, ils sont mal vus par les Terriens qui ont la capacité de les scanner à la volée pour déterminer leur vraie forme.
  • la Diva : télépathie, connexion mentale avec d'autres entités (notamment pendant le combat dans la loge), Plava Laguna a beaucoup de pouvoirs mais on n'en saura pas plus.
  • l'animal de compagnie de Zorg, à moins que ça ne soit une espèce mutante terrienne.
  • les parasites découverts sous le vaisseau spatial dans l'astroport.
  • il y aurait une race de "mites en pull-over".

Ruby Rhod parle de sexe avec des non humains, on voit qu'il compte pour comparer mais je le vois mal partir avec les espèces décrites ci-dessus.

On n'en sait pas trop sur l'avancée technologique des différentes races. Par contre je suis étonné de voir que les Mondoshawan, prêts à tuer pour garder un secret, disposant d'une connaissance de voyage spatiale millénaire, s'approchant d'une planète belliqueuse remplie d'humains maîtrisant le voyage inter-stellaire, et risquant justement de croiser des Mangalores, n'aient pas les moyens de se défendre.

Gouvernement et stabilité

Au niveau protection et état général de paix, on peut voir que la Terre est sur du sécuritaire paranoïaque. En gros elle détruit toute nouvelle forme de vie, pourchasse les Mangalores et maintient un genre de frontière autour du système terrien, frontière inutile vu que les vaisseau commerciaux ne s'en soucient pas et elle n'empêchera pas les deux chasseurs de Zorg d'attaquer les Mondoshawan. Pas de trace de flux migratoire entrant ou sortant. En effet on ne voit pas d'extraterrestres sur Terre à moins qu'ils n'utilisent un système de possession corporelle pour survivre dans notre climat comme dans le livre Planète à Louer de Yoss. D'un autre côté les Mangalores arrivent à s'introduire sur Terre sans problème.

Sécurité inefficace

Une police désemparée

Après la reconstitution de l'être suprême et son évasion, la police est envoyée pour l'appréhender. Mais lorsqu'une patrouille volante arrive à coincer Leeloo, un agent la scanne pour vérifier son existence dans un fichier de population. Je n'ai pas compris cette scène : la police est mandatée par le laboratoire sinon ils ne l'auraient pas trouvée si facilement dans une ville remplie de buildings à très haute altitude, mais surtout ils savent que c'est elle, un spécimen complètement perdu à moitié dénudé pas loin du laboratoire. Comme le sujet n'est pas connu par les Terriens c'est une menace à prendre au sérieux surtout qu'elle est capable de briser du verre renforcé et s'adapter rapidement au milieu (elle active l'ouverture de la vitre grâce au badge, est capable d'analyser une situation rapidement et se mettre à l'abri,...)

La course poursuite entre Korben et la police montre l'inefficacité de plusieurs unités à combattre le crime dans un environnement aérien, surtout pour chasser un simple "voleur de voiture" dans un taxi ordinaire. On ne sait pas de quand date l'invention de ces voitures volantes mais la police doit quand même être formée à ces différentes situations. Le dernier recours de cette force est une patrouille de 6 voitures qui font feu sans prévention, cette attaque aurait dû mettre en pièces le taxi ou du moins l'amocher et casser un système critique. Méthode un peu expéditive surtout pour récupérer le spécimen censé sauver la galaxie du mal. Enfin la police a les moyens de scanner des humains à la volée pour voir s'ils sont des Mangalores mais n'arrive pas à trouver des voitures occupées dans une nappe de brouillard...

L'interpellation de Korben dans les 5000 blocs est vraiment fantastique : la police se fait berner par la botte "mite en pull-over" qui, malgré l'utilisation du module à rayons X portatif, n'arrive pas à déceler la présence de gens cachés dans l'appartement. De plus changer l'étiquette d'adresse sur une autre porte suffit largement pour se faire passer pour quelqu'un d'autre...

Une passoire d'astroport

Pour sa défense, Luc Besson a fait le film avant les attentats du 11 septembre 2001, l'attaque de la chaussure qui nous empêche de transporter des liquides en avion et toutes les atteintes à la vie privée par rapport au scan obligatoire des appareils électroniques pour y récupérer plein d'informations.

Donc quand on regarde cette scène du film on est atterré : il n'y a aucune sécurité dans cet astroport !

  • deux personnes arrivent à se faire passer pour Korben Dallas au hall d'embarquement. Pour rappel il a gagné un concours face à "50 milliards de perdants" donc son arrivée devrait être mieux prise en charge.
  • le scan anti-Mangalore met l'hôtesse en émoi empêchant ainsi de retenir les Mangalores et les faisant douter. Dans un environnement extra-terrestre futuriste le personnel devrait être formé à ce genre d'éventualité.
  • Cornelius arrive sur la piste d'atterrissage en profitant d'une sortie de patrouille et réussit à se cacher dans la ventilation du vaisseau le plus près possible de la cabine de pilotage. Il ne sera détecté qu'à la fin du voyage.
  • La grève des éboueurs est là pour montrer les problèmes administratifs dans le futur mais c'est un occasion rêvée pour un guet-appends ou pour poser une bombe !

Dans une époque où l'on peut scanner des gens pour connaître leur identité assez rapidement (même aujourd'hui), l'utilisation mécanique du multipass semble inutile et inefficace car David l'a inséré avant Korben au guichet d'embarquement sans problème. Cette pièce peut être dupliquée et volée assez facilement, comme le montre l'analyse du "bouton destructeur" dans le laboratoire un peu avant.

L'assault sur Fhloston Paradise

Beaucoup de mauvais points dans les multiples scènes à bord du bateau :

  • Une armée de Mangalores arrive à s'infiltrer sans problème.
  • Cornelius a dit que l'entité maléfique mettait 48 heures pour s'adapter, pourquoi la Diva attend la fin de son concert pour remettre les pierres ? On est un peu pressés non ?
  • "L'embuscade" des Mangalores était juste une scène de baston. Vu les coups qu'ils se prennent je pense qu'ils peuvent se relever après quelques minutes.
  • Décidément personne ne pense à ouvrir la valise contenant les pierres élémentales, la première leçon ne leur a pas suffit...
  • Quand Korben se fait cerner je ne vois pas pourquoi les Mangalores ne l'abattent pas directement (à part que c'est un film et que c'est le héros), ils n'hésitaient pas à tuer des agents de sécurité dans l'opéra.
  • Même après la mort du leader, on a quand même sur place une bonne dizaine de guerriers restants, prêts à tout pour se venger.
  • Si Leeloo est si intelligente, pourquoi ne reste-t-elle pas immobile dans la conduite de ventilation pour faire croire à Zorg qu'il l'a eue ?
  • L'hôtel détecte la bombe de Zorg (un peu tardivement) et l'état du compte à rebours, pourquoi n'a-t-il pas détecté la bombe des Mangalores ?

La pire cérémonie de tous les temps

Ca y est ils sont en Egypte et vont pouvoir euh... attendez il ne manque pas quelque chose ? Les Mondoshawan par exemple ? On entend après l'attaque de leur vaisseau que leurs émissaires sont toujours là et "déplorent l'accident". D'après Cornelius ce sont les gardiens du savoir. Ils sont venus prendre les pierres, ils pourraient au moins assister à cette cérémonie millénaire. Quand bien même ils ne seraient pas là, le manuel est sur un mur à côté.

En tout cas on voit que le transfert de connaissances s'est très bien passé : aucun mode opératoire sur l'arme, des prêtres qui font rentrer sans problème des archéologues ayant accès à un mur qui dit "C'EST ICI QUE ÇA SE PASSE !", qui donnent des informations sacrées à un armada militaire et se jettent au casse-pipe risquant la perte du savoir. En bref, confier l'arme et son manuel à un terrien...

Scifiinterfaces parle de l'ergonomie de l'arme ultime contre le mal en expliquant qu'il s'agit d'un test pour savoir si l'humanité a pu garder ses ressources (eau, air, terre) et est devenue assez intelligente pour en créer de nouvelles (feu), alors l'être suprême pourrait décider du sort de la galaxie à ce moment-là. Hélas aujourd'hui avec Internet il suffit de mettre la "soluce" quelque part ou poster une vidéo sur Youtube, rendant le côté "énigme" de l'arme complètement obsolète.

Une fois maîtrisée, la boule de feu maléfique de 2000 km de diamètres s'arrête à 60 kilomètres de son objectif. En gros ça donne ça :

Un astre de 2000km de diamètre à 60km au dessus...
Un astre de 2000km de diamètre à 60km au dessus...

Et un objet pareil ça va tomber sur Terre à cette distance ou attirer du monde ou des objets, contrairement à la Lune qui est à environ 300000 kilomètres qui se contente juste de gérer les marées.

Au fait, Ruby dit qu'il a arrêté de fumer, on le voit allumer une cigarette peu de temps avant mais on remarque que ce sont ses assistants qui ont le briquet. Et après toutes ces aventures comment pourrait-on se convaincre d'arrêter de fumer ?

Scénario catastrophe ?

Il faut savoir un truc, j'adore les films d'action où il ne faut pas réfléchir. Mais là on a affaire à des incohérences qui démontent l'histoire si l'on y fait attention. Ce ne sont pas des petits défaut comme par exemple les mauvaises constellations dans Titanic. Mais la musique, les effets spéciaux et les scènes d'action rattrapent tout et on passe quand même un bon moment avec des répliques cultes telles que "Aziz lumière !" ou "Personne d'autre veut négocier ?"

EDIT : CinemaSins nous propose sa version !

+ Sources des images


Vous pouvez aussi lire :

GoufaliteGoufalite - Site Web - Steam - Twitter
Rédacteur et programmeur principal du Goufablog. Ingénieur de profession et avide de connaissances technologiques et scientifiques il partage son savoir à travers ces différents articles. Plus de renseignements sur la page de contact.
RSS Voir ses articles...
CC-BY-SACet article est protégé par une licence CC-BY-SA.


Tags : faux raccords, futur, le 5ème élément, persoc, scénario
Delicious   Facebook   Commentaires(2) | Permalink
RSS:Commentaires du billet Il y a 2 commentaires.
Posté le 25 janvier 2015 à 03:30:33 par Lisette
Bonjour ! Super article :)
Le 5eme élément est un de mes films préférés. Même avec ses imperfections qui sautent littéralement aux yeux. Je pense que son petit côté second degré à certains moment fait passer le fait qu'il ne soit pas parfait.:)
On pourrait aussi ajouter à votre liste :
- comment se fait-il que Leeloo ne découvre l'horreur de la guerre qu'en arrivant à "W" sachant qu'elle est passée par holocauste, bombe, nucléaire, etc.
- mais pourquoi diable a-t-elle un accent à couper au couteau dans le vol vers Flosthon qu'elle perd à la fin du film ?
:)
Posté le 29 janvier 2015 à 22:47:25 par Goufalite
Merci pour le commentaire !
Effectivement je ne me suis pas trop attardé sur le personnage de Leeloo car on ne la voit pas souvent et sa langue nous met un peu de distance.
Je n'ai pas pensé au premier point, mais CinemaSins y a pensé ! Pour le second point effectivement elle apprend le langage "humain" et gagne rapidement en efficacité, malheureusement dans 5000 ans il faudra qu'elle apprenne un nouveau langage...
Votre avis?
(Obligatoire)

Site et style réalisé par Goufalite
Reproduction interdite sans l'accord de l'auteur.
Valid XHTML 1.0 Transitional Optimisé pour FireFox 2
avec une résolution 1024*768