Goufablog

Geek, nouvelles technologies, société et jeux vidéos!
20
déc.
2013
Un Noël à partager - Partie 1 : Le chant de Noël
Noël - par Goufalite - 1088 hits

Crogue était assis à son bureau en attendant son prochain rendez-vous. Il pouvait voir l'ascenseur général depuis son poste, celui qui amenait vers le bureau du grand patron. L'humeur des gens qui sortaient de cet ascenseur étaient de deux types : complètement larmoyant ou incrédule avec un sourire en coin. On ne savait pas à quoi ressemblait le grand patron, on disait que c'était le stéréotype du grand siège de dos avec le chat sur le côté, mais une chose était sûre : c'est lui qui tirait les ficelles.

Son téléphone sonna, il décrocha.

– Coucou tonton, c'est moi !
– Bonjour Daniel, pourquoi m'appelles-tu au travail ?
– C'était pour savoir si tu voulais venir à notre petite fête ce soir, il y aura tout le monde !
– Écoute, j'ai du travail en ce moment et...
– Allez, s'il te plaît ! C'est pour te remercier de m'avoir fait rencontrer les Pois Violets, c'était vraiment impressionnant !
– Effectivement, écoute, profitez-en bien moi je dois sauver l'industrie musicale !
– Pas de problème, on en profitera bien, hé hé...

Le téléphone raccrocha, laissant Crogue pensif par rapport à cette dernière phrase. La secrétaire arriva pour annoncer son rendez-vous.

L'arrivant s'installa en face du bureau de Crogue.

– Bonjour, je suis Ignace Schouman de l'association Librint.
– Librint ?
– Oui, c'est une contraction de "Libre" et "Internet", nous militons pour préserver la neutralité et le fonctionnement intègre de tous les médias sur Internet.
– Vous savez que nous sommes une société d'édition multi-médias : films, musique,...
– Mais justement ! Tous ces médias transitent par Internet ! Je suis donc ici pour m'assurer avec vous que vos plates-formes de téléchargement légales ne transgressent pas les règles de neutralité...
– Attendez, nous avons choisi de ne pas diffuser nos oeuvres via Internet car nous n'en avons pas la maîtrise.

Schouman s'arrêta pour pousser un "Ah ?" d'incrédulité. Crogue rebondit dessus :

– Mais je vois où vous voulez en venir : vous voudriez que l'on mette en vente des morceaux...
– Oui c'est ça ! Beaucoup de gens attendent une offre légale juste et vous pourriez faire plus de vente...
– ... pour qu'ensuite ils se les partagent entre eux sans que nous n'ayons aucune contrepartie financière !
– Non attendez, il faut...
– Regardez autour de vous, regardez le nombre de personnes qui travaillent ici ! Si les gens commencent à partager gratuitement la musique, qui va payer leur salaire ? Si nous n'étions pas là comment les gens pourraient connaître le contenu de notre catalogue ? Je ne veux pas mettre ces gens à la porte surtout la veille de Noël !

Schouman laissa parler Crogue.

– Il faut évoluer monsieur Crogue.
– Comment ?
– Le but n'est pas de contrôler mais de proposer une alternative moins contraignante au public : un CD ne propose que 1h30 de musique alors qu'on pourrait en mettre pratiquement 3 jours dans un DVD...
– Attendez je ne peux pas vendre 3 jours de musique d'un coup, c'est de la folie !
– Vous non, mais ce seront les gens qui pourront réarranger leur catalogue comme...
– Leur catalogue ? Écoutez, je ne vois pas où vous voulez en venir mais une chose est sûre : vous êtes venu pour mettre en danger notre modèle !
– Mais pas du tout, je...
– Sortez d'ici ! Notre façon de faire fonctionne très bien et notre contrôle sur ce genre de dérive ne peut que progresser !

Schouman rangea ses affaires.

– Mais c'est une bataille perdue d'avance Monsieur Crogue. Au revoir.

Après cette entrevue, Crogue vit l'ascenseur s'ouvrir et il reconnut des conseillers qui en sortait. L'un d'eux le regarda avec un sourire de satisfaction en hochant la tête, comme s'il avait fait le bon choix tout à l'heure.

Bob, un de ses employés, vint le voir.

– Bonjour Monsieur Crogue.
– Bonjour Bob, tu m'apportes les derniers résultats du tracking ?
– Euh, oui les voici. Comme vous pouvez le voir c'est assez mitigé. On arrive à en prendre quelques-uns, généralement les moins attentifs à la sécurité, mais il y en a de moins en moins. Ils se cachent en utilisant des protocoles inconnus et...
– Bob, sais-tu que ces gens récupèrent notre catalogue de façon non officielle ? Cela impacte sur la santé financière de notre société ! Il faut redoubler de prudence et faire plus d'efforts ! Bon, as-tu pu identifier ce... "protocole" ?
– En fait ce n'est pas mon domaine, ni euh... "notre domaine".
– Quoi ? Écoute, reste un peu pour récupérer le plus d'informations possible sur ce... problème et on en reparlera.

"Une bataille perdue d'avance" murmura Crogue par rapport à la discussion précédente.

– Pardon ?
– Non rien, dit Crogue. Je vais y aller. J'espère qu'on aura coincé ces gens d'ici demain...
– Comme s'ils s'adaptaient à chaque coup, marmonna Bob en retournant à son bureau.
– Une bataille perdue d'avance, repensa Crogue, pfff !"

A SUIVRE : Tous des pirates


Vous pouvez aussi lire :

GoufaliteGoufalite - Site Web - Steam - Twitter
Rédacteur et programmeur principal du Goufablog. Ingénieur de profession et avide de connaissances technologiques et scientifiques il partage son savoir à travers ces différents articles. Plus de renseignements sur la page de contact.
RSS Voir ses articles...
CC-BY-SACet article est protégé par une licence CC-BY-SA.


Aucun tag trouvé
Delicious   Facebook   Commentaires(0) | Permalink
Sans commentaires!
Votre avis?
(Obligatoire)

Site et style réalisé par Goufalite
Reproduction interdite sans l'accord de l'auteur.
Valid XHTML 1.0 Transitional Optimisé pour FireFox 2
avec une résolution 1024*768