Goufablog

Geek, nouvelles technologies, société et jeux vidéos!
23
sept.
2013
Une caméra de surveillance dans le vestiaire des hommes
Société - par Goufalite - 3902 hits

Suite à quelque chose que j'ai découvert dans la salle de sports que je fréquente, je vais en profiter pour vous faire un article qui résume mon point de vue sur les dernières affaires d'espionnage dont on a entendu parler. Je vais voir si on a besoin de tant de sécurité par rapport aux menaces qui pèsent sur nos états.

Petites incivilités

Tout a commencé par ce message trouvé dans le vestiaire de ma salle de sports. A première vue je me dis que si mon casier est verrouillé par un cadenas je n'ai rien à craindre de mes affaires, cependant je constate qu'une porte de casier a été pliée pour l'ouvrir.

Message trouvé
Message trouvé

Face à ces premiers éléments je vous laisse 10 secondes pour y réfléchir. Allez-y : fermez les yeux et comptez jusqu'à dix. Ne trichez pas !

C'est bon ? Alors, comment auriez-vous réagi ?

Paranoïa et faciès de base

Votre attention s'il vous plait, soyez prudents des pickpockets viennent de monter dans cette rame.

Les parisiens connaissent trop bien cette phrase, je l'ai entendue une fois en 6 ans et elle a eu son petit effet : tout le monde s'est dévisagé en se basant sur des apparences simples telles que la couleur de peau ou l'habillement. C'est ce que je me suis dit en rangeant mes affaires dans la salle de sport : je ne vais pas quitter la porte des vestiaires des yeux pour voir qui en sort et dans quelle état d'esprit ils sont.

Mais quand je suis sorti du vestiaire, quelque chose m'a frappé : tous les gens présents dans la salle étaient venus pour faire du sport : de la course à pied, des étirements, des abdominaux, des poids,... seuls une ou deux personnes étaient venus rompre cette tranquillité avec pour seul but de voler des affaires. Je ne vais pas lancer le débat sur la crise, sur l'exposition de richesses (beaucoup de membres viennent avec des voitures de luxe ou de tuning) mais le fait est qu'on a naturellement peur pour la sécurité de nos affaires, les pouvoirs politiques s'en servent en amplifiant un fait divers pour faire passer un message fort, généralement sur l'insécurité.

Flicage massif

Au lieu de guetter la porte des vestiaires pendant toute ma session, il y a un moyen plus simple : poser une webcam au dessus d'un casier et surveiller tout ce qui se passe dans cette salle, avec les avantages et les inconvénients qui vont avec...

  • dissuasion
  • constat du méfait
  • n'empêchera pas le méfait
  • impossibilité de reconnaître l'individu s'il est masqué par exemple
  • respect de la vie privée (j'y viens)
  • que faire des enregistrements ?
  • coût de la prestation
  • comment intervenir en cas de méfait ?

C'est tellement simple de poser une caméra et attendre que ça se passe, mais il y a beaucoup d'aspects négatifs à prendre en compte. Bien entendu beaucoup de gens vont se plaindre de peur d'être épiés mais sous le couvert de la sécurité ils vont accepter et sortir l'argument choc : "De toutes façons je n'ai rien à cacher !"

Un vestiaire nommé Internet

Avec le recul, je peux voir que cette salle ressemble vraiment à Internet et à tous les moyens de support. Je vous rassure j'ai regardé la conférence de Numendil qui décrit la notion de vie privée et parle des adeptes du "rien à cacher".

Le vestiaire / la salle : sites et communication

Dans le vestiaire, tout le monde se retrouve, tout le monde parle de ses vacances, de l'actualité, de ses bons plans,... De temps en temps la personne à l'accueil du club vient signaler des informations particulières (sorties, propositions d'activités, vie du club,...) en venant directement ou en posant des affiches sur les murs du vestiaire. C'est là l'essence même d'Internet : la communication entre différentes personnes aux buts partagés dans un espace ouvert dont ils payent la maintenance. Ici les messages sont libres et simples et l'information passe rapidement.

Pour surveiller ces échanges il suffit de placer un micro ou une caméra pour surveiller l'information, on peut même infiltrer les conversations en se faisant passer pour quelqu'un d'autre ou même essayer d'hameçonner certains membres pour qu'ils lâchent des informations par inadvertance. Pour contourner cette surveillance : inventer un langage et/ou définir un mot de passe avant d'entamer une discussion.

Le casier : la "vie privée"

Ça y est c'est parti, on rentre dans le vif du sujet ! Le casier est un endroit où l'on met ses affaires "précieuses" mais c'est en regardant de près qu'on voit que les gens n'ont pas la même notion de "vie privée" car certains y mettront leur téléphone, leurs clefs de voiture tandis que d'autres vont préférer les garder sur eux.

Bien entendu on reste gardien de ses affaires mais si on transpose à l'extrême sur Internet, on peut très bien dire que c'est la salle de sport qui en est propriétaire car un panneau indique que "les cadenas seront cassés s'il reste des casiers verrouillés le Vendredi soir". On peut aussi imaginer des casiers à codes dont le gestionnaire aurait la clef. Par conséquent, même derrière un verrou les données de notre "vie privée" ne sont pas à l'abri. Et bien sûr avec un pied de biche aucun casier ne résiste...

Les toilettes ou les douches : l'intimité

C'est quelque chose qui manquait dans la conférence de Numendil qui a d'ailleurs été soulevé par un spectateur : l'intimité, en gros c'est tout ce que vous ne voulez absolument pas montrer à la face du monde ni même à vos proches. Sur Internet il s'agit généralement de photos privées, de votre historique de navigation sur des sites pornographiques que l'on va cacher dans une partition cryptée ou un disque dur externe, dans la réalité c'est tout simplement vos sous-vêtements et le verrou de la porte qui vont empêcher les gens d'accéder à cette information.

Seulement dans un slip on peut quand même cacher des messages ou des produits. Bien entendu personne ne voudrait être surveillé dans cet endroit (mais hélas c'est déjà le cas) et c'est là où l'argument "rien à cacher" est mis à mal. En effet : "oui, allez voir le contenu de mon casier, par contre euh... n'allez pas là-bas,... merci...".

Poussé à l'extrême

Après ces quelques analogies, je vais y aller de mon côté parano pour vous montrer qu'une surveillance accrue n'est forcément la solution et qu'elle contient beaucoup de dérives.

La tourelle automatique

Je vais remplacer la caméra dans les vestiaires par une tourelle automatique. En gros dès que la tourelle constate un méfait elle fait feu et abat le suspect directement. Seulement automatique ou a distance, c'est forcément un humain qui peut la programmer ou appuyer sur le bouton de mise à feu, en fonction de ses propres critères de choix. Je ne dis pas que tout le monde est comme ça mais ça reste un point à prendre en compte.

Les images utilisées par cette tourelle seront bien sûr exploitables mais peuvent être facilement truquées ou sorties du contexte par les média, voire tout simplement publiées à outrance sur les réseaux sociaux.

Il est aussi important de noter qu'à l'heure actuelle et au vue des bridages technologiques que nous imposent les gouvernements et les entreprises, tout le monde sait pirater...

Mieux consommer

Je n'ai rien à cacher, par conséquent je laisse la responsabilité au gestionnaire de la salle de sport pour l'accès à mon casier. Cependant après ma séance de développé-couché je retourne au vestiaire et là je vois un individu en costar me proposant de changer de marque de déodorant parce que la sienne est "meilleure", ou encore qu'il en a profité pour prendre le contenu de ma clef USB pour en faire une copie de sauvegarde, en vendant ce contenu à une société tierce. C'est encore un cas extrême mais étrangement réaliste quand vous regardez les publicités ciblées sur Facebook ou Google vous proposant des produits que vous avez juste mentionné au cours d'une discussion ou d'un message. La règle est simple : quand on met un élément sur un service en ligne, il ne vous appartient plus, ou plus communément : "si c'est gratuit c'est vous le produit".

J'ai déjà parlé de la pub, surtout en ligne, mais pour moi la pub doit être faite pour mieux consommer, pas pour acheter plein de produits dont on n'a pas l'utilité : tiens il y a un magasin de batteries pas loin de chez moi, mais je n'ai pas envie de m'acheter le dernier iTruc juste parce qu'on peut faire glisser les photos d'un geste du doigt...

Voyeurisme

Vous pouvez secouer la main ceux qui ont toujours eu envie d'ouvrir une lettre adressée à quelqu'un d'autre ? Ah merci, j'ai moins chaud maintenant. On ne pourra pas nous l'enlever : on est curieux, mais paradoxalement on ne veut pas que quelqu'un regarde nos affaires. L'escalade de ce type de curiosité peut être grand : on ouvre la lettre, on en apprend plus sur la personne, on veut en savoir plus et du coup on fouille dans tout ce qu'on peut trouver sur Internet.

C'est un sentiment assez étrange, comme un trou à combler dans notre cerveau pour avoir le fin mot de l'histoire pour... en parler à table ? en parler au collègues ? Mais maintenant grâce à ces nouvelles technologies facilement contournables telles qu'une caméra de surveillance ou l'accès à une base de données, pourquoi ne pas en profiter ?

Un monde de confiance et de respect

Entre ceux qui forcent des casiers pour récupérer de l'argent et les hommes politiques qui détournent des millions pour ne pas payer autant d'impôts, on vit dans un monde très déséquilibré au niveau de la richesse et du confort. Ce déséquilibre amène bien sûr à la convoitise et un besoin de s'isoler des autres pour profiter de ce confort. Mais au lieu de déployer des tourelles automatiques ou surveiller les moindres faits et gestes avec toutes les dérives personnelles qui vont avec, il faut réfléchir à un monde dans lequel un confort minimal peut être instauré pour que chacun soit à peu près au même niveau. Le but n'est pas que de respecter la loi, mais l'individu et ses libertés que ce soit dans la rue ou dans la maison d'à côté.

+ Sources des images


Vous pouvez aussi lire :

GoufaliteGoufalite - Site Web - Steam - Twitter
Rédacteur et programmeur principal du Goufablog. Ingénieur de profession et avide de connaissances technologiques et scientifiques il partage son savoir à travers ces différents articles. Plus de renseignements sur la page de contact.
RSS Voir ses articles...
CC-BY-SACet article est protégé par une licence CC-BY-SA.


Tags : caméra, filtrage, PRISM, surveillance, vie privée
Delicious   Facebook   Commentaires(0) | Permalink
Sans commentaires!
Votre avis?
(Obligatoire)

Site et style réalisé par Goufalite
Reproduction interdite sans l'accord de l'auteur.
Valid XHTML 1.0 Transitional Optimisé pour FireFox 2
avec une résolution 1024*768