Goufablog

Geek, nouvelles technologies, société et jeux vidéos!
15
juil.
2013
Tomb Raider : une licence a survécu
Jeux vidéo - par Goufalite - 1426 hits


Ah ! Lara Croft, célèbre aventurière à la plastique avantageuse, nous revient dans un nouveau volet après quelques années d'absence. D'abord dubitatif par rapport au dernier épisode j'attends de voir ce qu'en pensent les critiques, elles sont unanimes : c'est un très bon jeu ! Mais au-delà de l'aspect divertissement on peut voir que Tomb Raider a surtout réussi un exploit : celui de s'adapter aux nouveaux types de gameplay.

Résumé des épisodes précédents

Tomb Raider premier du nom

Bouillie de pixels !
Bouillie de pixels !

Lara Croft est à la recherche du Scion, une relique mystérieuse dont les fragments sont éparpillés au Pérou, en Grèce et en Egypte. Cependant lors de sa recherche elle tombe sur des mercenaires de la société Natla & Co. Elle doit donc poursuivre ses recherches tout en dévoilant le but de cette société vis-à-vis de cet artefact.

Scénario tout à fait classique pour un jeu d'aventures qui aurait pu être joué par n'importe qui, mais Toby Gard a décidé que ce serait une femme ! Lara Croft, héroïne survoltée capable de prouesses gymnastiques monumentales, est née. Malheureusement pour l'époque ce n'est qu'une bouillie de polygones même sur les vidéos dans le jeu, mais Lara arrive quand même à posséder l'esprit des joueurs qui lui consacreront moults sites web et cosplays.

Tomb Raider II

Lara veut récupérer la dague de Xian, une arme légendaire qui selon la légende transformerait en dragon celui qui l'enfoncerait dans son coeur. Et pendant ses recherches elle tombe sur des hommes de main de Marco Bartholi. Ses aventures vont l'amener dans la muraille de Chine, à Venise (et son opéra), sur une plate-forme maritime, dans une épave sous-marine, au Tibet,...

Ça y est, Lara devient mature, en termes de gameplay j'entends, et peut patauger, s'agripper à une échelle avec l'angle de caméra qui va bien et surtout elle affronte beaucoup plus d'humains que dans l'épisode précédent (j'y viens). L'histoire est plus vaste et plus poussée et c'était mon épisode préféré.

Ce volet met en avant ce qui va se répéter dans tous les épisodes : la recherche de petites statuettes cachées qui vont permettre de débloquer des munitions et plus tard des artworks.

Tomb Raider III

Une météorite s'écrase sur Terre, elle décime une zone qui s'appelera plus tard Antarctique. Cependant en fouillant la zone on découvre des moaï de l'île de Paques.

Je n'ai pas pu jouer à ce titre car il buggait très souvent donc je ne vous en dirai plus...

Tomb Raider IV, la révélation finale

L'histoire se passe en Egypte où Lara fait encore et toujours ses recherches. Cependant un archéologue concurrent, Von Croy, la pourchasse et déclenche une malédiction de par laquelle il incorpore l'esprit de Seth, le dieu égyptien le plus méchant.

Finale ? En effet la fin nous montre que les développeurs en ont eu un peu marre de tenter de créer de nouveaux niveaux pour notre Lara internationale. Elle a pourtant été dotée de nouveaux pouvoirs tels que la combinaison d'éléments dans l'inventaire, le sprint (déjà acquis dans le volet précédent) et petit relifting graphique la rendant un poil plus expressive. Hélas ce sera son dernier épisode...

Tomb Raider Revelations

Non non, j'ai bien dit dernier épisode. Dans ce volet, pendant qu'on fait des fouilles dans la pyramide où Lara a disparu, on en apprend un tout petit peu plus sur notre héroine quand elle faisait des missions annexes à Rome, aux US ou dans une île perdue.

On garde le même moteur de jeu que l'épisode précédent, rien de plus mis à part le rythme des histoires et le passage de la jeunesse de Lara.

Tomb Raider, l'ange des ténèbres

Lara retourne voir Von Croy et elle l'assassine ! Elle s'enfuit vite à travers la ville pour essayer de s'innocenter et découvrir quelques aspects maléfiques en passant. Elle va donc visiter Paris et Prague dans un simili jeu d'exploration et de rôle avec dialogues et améliorations de compétences (je tire un bloc, je saute plus haut)

Eidos essaie de ressusciter Lara avec des graphismes next gen mais avec la jouabilité horrible des épisodes précédents, et ça se ressent lors des combats. On voit apparaître Kurtis Trent, un personnage jouable concurrent de Lara et détenant un étrange pouvoir de déplacement (plus ou moins dévastateur) de son corps. Bug graphiques, jouabilité ancestrale, semblant de jeu de rôle inutile, ce jeu ne m'a pas laissé une bonne impression.

Tomb Raider Legend

Et si je vous disais qu'elle cache ses flingues quelque part...
Et si je vous disais qu'elle cache ses flingues quelque part...

La jeune Lara et sa mère se baladent en avion quand tout d'un coup un des réacteurs explose et l'avion s'écrase dans une montagne tibétaine. Quelques années plus tard, Lara explore quelques grottes en Bolivie et découvre un genre de portail similaire à celui qu'elle et sa mère ont découvert après avoir survécu à l'accident d'avion. En explorant d'autres lieux tels que le Mexique, le Japon, et l'Ukraine, Lara découvre les composants d'une arme qui va percer bien des secrets.

Un nouveau développeur du nom de Cristal Dynamics reprend le flambeau de Lara et annonce la couleur dès les premières minutes de jeu, sur Internet et sur la jacquette : relifting complet de la miss (toujours à son avantage, surtout en tenue de soirée *bave*), refonte de la maniabilité un peu comme un certain prince de Perse, gadgets à gogo et ennemis à abattre de façon acrobatique. Mais surtout on brise un tabou majeur : l'histoire de Lara Croft. A part au cinéma où on en apprend un peu sur son père, ici l'accent est mis sur sa mère qui la suivra dans un autre volet.

Les niveaux sont simples et les plates-formes sont évidentes avec quelques énigmes physiques et les conseils avisés de Zip l'informaticien et Allister l'historien qui vont se battre pour parler à Lara à distance (avec les voix d'Omar et Fred dans la version française).

Ce nouveau volet annonce un changement intéressant avec ses QTE et ses niveaux basiques rythmés d'action.

Tomb Raider Anniversary

Une vielle connaissance un peu moins carrée !
Une vielle connaissance un peu moins carrée !

Lara Croft est à la recherche du Scion, une relique mystérieuse dont les fragments sont... désolé je me répète. En fait Cristal Dynamics a voulu fêter les 10 ans de notre aventurière préférée en rééditant le premier volet de la série en version next gen.

Pas trop de changement par rapport au dernier volet si ce n'est des niveaux plus grands et repensés pour l'occasion. C'est mon épisode préféré, replonger en nostalgie en voyant des cinématiques en temps réel remplacer les vidéos post-produites d'avant donne des frissons ! Par contre on réalise qu'il n'y principalement que des animaux car à l'époque il était mal vu de tuer des humains dans les jeux et on en apprend plus quand le premier tombera.

Tomb Raider Underworld

Lara se balade tranquillement dans les combles de son manoir quand soudain ses amis lui tirent dessus. Petit flashback et hop on apprend que Lara s'intéresse de près aux environnements mortuaires de cités comme le Mexique, tout en récupérant des éléments du marteau de Thor. Et bien sûr entre temps des anciens ennemis refont surface.

Cet épisode est assez bizarre : niveaux très grands, thème de la mort omniprésent (on comprend pourquoi à la fin), séquences avec les composants du marteau épiques de par le déplacement de gros rochers, très peu d'ennemis, enfin une attaque au corps à corps, pas de boss de fin, la recherche des statuettes est remplacée par la cueillette éprouvante d'une quarantaine de petites pierres par niveau,... Cet épisode malgré ses belles nouveautés ne m'a pas trop plu.

Tomb Raider (2013)

Je viens juste de lancer le jeu. Ça promet !
Je viens juste de lancer le jeu. Ça promet !

Alors c'est l'histoire de Lara et ses amis qui...

STOP ! Raconte-nous la scène de viol !

Quelle scène de... Ah ça ? Alors premièrement ce n'est pas une scène de viol, deuxièmement essayons de réfléchir un peu : une jeune fille se perd sur une île remplie de pillards sanguinaires reclus n'ayant pas vu de femmes depuis un bail, ne me dites pas qu'ils vont juste lui loger une balle dans la tête et jeter son corps aux requin, dans la réalité ils feraient pire que ça et on le sait très bien.

La scène en question se passe ainsi : Lara et ses amis se font capturer et ligoter, un pillard approche un peu trop de l’héroïne mais celle-ci arrive à se débattre en donnant un coup de pied et s'enfuit. Plus tard le pillard la rattrape et veut se venger du coup précédent, entre temps Lara a réussi à se débarrasser de ses liens et se bat contre l'homme pour tenter de prendre son arme, elle devra le tuer pour ça.

Que nous apporte donc cette scène : le réalisme et la pression de la situation, et les débuts chaotiques d'une future grande aventurière! nécessaires pour la suite et cette préquelle.

Cette scène a d'ailleurs soulevé une grosse vague d'agitation dans les critiques et mis à jour le sexisme dans les jeux vidéos.

Un peu d'histoire

Alors c'est l'histoire de Lara et ses amis qui vont en bateau au Sud du Japon pour trouver un artefact mystérieux. Malheureusement une tempête surgit et fait échouer le bateau sur une île qui semble être un cimetière d'épaves de navires datant de plusieurs époques. Séparée de ses compagnons Lara va devoir apprendre à survivre et essayer d'appeler à l'aide tout en combattant les pillards et cette secte étrange qui souhaite la renaissance d'une reine ancestrale.

Un titre simple, ce sera donc un reboot

Nouvel éditeur (Square Enix), nouvelle forme un peu plus féminine, santé régénérante, une préquelle,... C'est bon, tout est là pour essayer de balayer les anciens épisodes et faire renaître Lara dans un univers new gen casual bourré de QTE, de séquences à passer entre des planques qui font pile poil la taille d'une personne accroupie au moment où plein de méchants sortent de nulle part et de récupération d'objets pour gagner de l'expérience. Rassurez-vous, les séquences de plate forme sont toujours présentes mais consistent généralement à courir éperdument à travers des décors en train de se disloquer pour sauter au bon moment sur la seule poutre restante de cet édifice. Il faut savoir qu'il y a une possibilité de rejeu à la fin de l'histoire pour récupérer les éléments manquants et obtenir les succès restants.

S'adapter pour survivre

Les séquences "méninges" se font lors d'exploration de tombes secondaires.
Les séquences "méninges" se font lors d'exploration de tombes secondaires.

Je parle bien du jeu là... Tout comme j'ai découvert Batman : Arkham Asylum, Tomb Raider dispose de tous les ingrédients pour en faire un jeu se calquant sur les autres.

  • santé régénérante
  • récupération d’expérience selon différentes actions (tir placé, prise de combat, fin de mission,...)
  • monnaie, représentée par les pièces de métal pour améliorer les armes
  • QTE
  • recherche d'objets éparpillés dans le décor

Ok, j'ai rien dit, je suis bien en présence de Batman : Arkham Asylum. Mais là où le charme opère, c'est qu'on est plongé dans l'ambiance d'exploration de tombes : grottes, énigmes physiques, environnement hostile,... sans être gêné par une coupure dans l'immersion pour afficher le succès, le nouveau rang, la nouvelle mission.

Un présage vers de nouvelles aventures

Pfff... des tyroliennes partout !
Pfff... des tyroliennes partout !

Je ne vais pas trop m'étendre sur le jeu en lui-même sous peine de vous gâcher l'ambiance mais c'est un bon moyen de voir qu'une licence vielle de 15 ans peut encore s'adapter et en mieux, on replonge dans les souvenirs japonais du deuxième volet, tout en recherchant les artefacts perdus dans les grottes de certains niveaux.

  • bonne adaptation en se calquant avec les jeux existants
  • ambiance particulière et oppressante
  • une Lara retaillée sans être une nouvelle bimbo à la plastique démesurée
  • un peu trop de QTE
  • Lara met 6 heures de jeu pour se rendre compte que son piolet peut servir d'arme de corps à corps

Pourquoi Half-Life 3 ne sortira pas

J'ai fini Portal 2, je l'ai adoré. Mais Portal 2 n'est qu'un simple puzzle game de 20h où il faut aller tout droit. Tous les épisodes de Half-Life se déroulent de façon identique :

  • ballade dans un environnement clos
  • déclenchement d'une catastrophe (câble qui se débranche, attaque d'ennemi sur la base)
  • recherche d'une sortie ou d'un personnage dans le décor parcouru précédemment
  • récupération d'armes de plus en plus puissantes le long du trajet
  • Le dernier jeu qui obéit à ce système auquel j'ai joué est F.E.A.R.2.

    Maintenant les FPS "couloirs" proposent des achats (Metro 2033, Call of Juarez Bound in Blood) ou améliorations (la série Bioshock) d'armes ou d'aptitudes (Borderlands) et les niveaux d'affrontement ressemblent plus à des arènes. Si Gordon doit ressortir son pied de biche il va falloir qu'il y ait des améliorations significatives qui risquent de complètement dénaturer l'esprit originel du jeu comme l'a fait Duke Nukem en sortant 13 ans plus tard, malgré des graphismes next gen.

    Allez, soyons opportunistes : du coop ? avec Alyx ou un soldat ? Trop déséquilibré quand un des deux possède une armure et un gravity gun. Des missions secondaires ? Ouais pourquoi pas des missions de protection comme on l'a vu avec la fin de l'épisode 2. Je vous propose de lister les améliorations possibles dans les commentaires !

    + Sources des images


    Vous pouvez aussi lire :

    GoufaliteGoufalite - Site Web - Steam - Twitter
    Rédacteur et programmeur principal du Goufablog. Ingénieur de profession et avide de connaissances technologiques et scientifiques il partage son savoir à travers ces différents articles. Plus de renseignements sur la page de contact.
    RSS Voir ses articles...
    CC-BY-SACet article est protégé par une licence CC-BY-SA.


    Tags : aventure, expérience, F.E.A.R.2., half-life, half-life 3, tomb raider
    Delicious   Facebook   Commentaires(0) | Permalink
    Sans commentaires!
    Votre avis?
    (Obligatoire)

    Site et style réalisé par Goufalite
    Reproduction interdite sans l'accord de l'auteur.
    Valid XHTML 1.0 Transitional Optimisé pour FireFox 2
    avec une résolution 1024*768