Goufablog

Geek, nouvelles technologies, société et jeux vidéos!
5
nov.
2012
Sommes-nous prêts pour les voitures volantes?
Nouvelles technos - par Goufalite - 8929 hits

Je vois que beaucoup de monde attend avec impatience l'année 2015 pour pouvoir profiter des voitures volantes annoncées dans le film Retour vers le Futur, mais avons nous assez de maturité aussi bien technologique que comportementale pour que ce genre de véhicule puisse voir le jour?

L'imaginaire

Le stéréotype de la voiture volante.
Le stéréotype de la voiture volante.

Retour vers le futur, Le cinquième élément et Futurama nous proposent des voitures volantes simplistes, sans ailes qui utilisent principalement une technologie d'anti-gravité (le hoverboard de Marty et l'absence de roues du taxi de Korben). Celle-ci permet donc de faire du surplace ou des manoeuvres pratiquement impossibles à faire sur le sol (les créneaux *bave*) en utilisant des modules électriques ou autres pour faire léviter l'objet en l'air. De son côté Full Throttle propose des voitures équipées de ventilateurs géants, hélas pas de vol à 100 mètres d'altitude il s'agit juste d'un procédé pour ne pas utiliser de pneus. C'est pour le moment la seule technologie que nous maîtrisons et la plupart des prototypes connus utilisent des systèmes de ce genre à base d'hélices ou de propulseurs.

Le manque de maturité

Maturité technique

Aujourd'hui on sait voler, mais la technologie utilisée nous permet plus de planer que de faire des vols comme décrits ci-dessus. Je parle bien sûr des avions petits ou grands qui sillonnent le ciel pour amener les gens à destination. C'est un moyen de transport assez fiable et comme il peut planer grâce à ses ailes, l'avion a un système minimal de survie en cas d'avarie (panne de moteur, défaillance électrique,...).

Hélas pour pouvoir s'élever dans les airs il faut de l'énergie, énergie qu'il faut porter avec soi. Vous avez vu la taille des fusées qui doivent envoyer un quintal dans l'espace? C'est pareil pour tout autre véhicule à propulsion. Par conséquent le plus petit avion reste massif ne serait-ce que pour déployer ses ailes.

Dans le futur il n'y a pas d'ailes, trop encombrantes, mais plusieurs problèmes se posent :

  • L'énergie : il faut beaucoup de puissance pour soulever un véhicule et sa cargaison, surtout pour crâner en faisant du surplace à deux centimères du sol...
  • La chute : vous avez vu toutes les voitures sur le bord de la route qui n'ont pas respecté le voyant annonçant la réserve d'essence, mais ici si on n'a plus d'énergie, on tombe! Pas d'ailes, qui je vous le rappelle sont trop encombrantes, pour planer... à travers les immeubles ou les pâtés de maison.

Maturité marketing

Imaginons qu'un savant ou une société arrive à percer le secret de l'anti-gravité. Quelle est la première chose à faire? Breveter! Par conséquent cette entité aura un monopole de malade pour pouvoir proposer sa trouvaille à un prix très élevé à toutes les sociétés qui vont elles-même breveter le principe d'objet volant (un téléphone qui sort tout seul de la poche lors d'un appel, ce serait une révolution suivez mon regard...).

Un autre problème se pose : on est d'accord on parle de voiture volante, donc les pneus et les routes s'usent moins vite. Et maintenant vous imaginez les sociétés de pneumatiques ralentir leur activité? Voici ce que je prévois :

  • Avalanche de campagnes de publicité pour dire que les pneus c'est trop bien et toujours d'actualité.
  • Remise en cause du bon fonctionnement et du danger de l'utilisation des voitures volantes via des études plus ou moins bidons ou faites à la va-vite.
  • Enrayement de la fabrication ou du marketing.
  • Passage de lois qui vont empêcher le marché de se développer.

On rajoute les conditions de sécurité décrites ci-dessus, l'obsolescence programmée qui va tout faire pour fragiliser les pièces, les combats de productivité et de qualité entre les différents constructeurs et vous obtenez... un gros merdier en perspective.

Maturité comportementale

C'est le point le plus important et selon moi le plus déterminant. Vous avez regardé les routes françaises ou autres? Moi je vois très clair : on ne sait pas conduire de façon civique!

"Promis j'en ai pour deux minutes!"
"Promis j'en ai pour deux minutes!"

Dépassement dangereux, queues de poisson, contre-sens, double-file, excès de vitesse,... on peut passer toute une soirée à discuter de "l'autre con qui m'a cramé la priorité". Maintenant mettez tout ça dans quelqu'un qui conduirait une voiture qui peut voler dans un environnement où la notion de "route" n'existe pas : tout le monde qui s'approprie le ciel, des courses en ligne droite à travers les immeubles, des cascades dangereuses,...

Ah on me dit que ce sont des humains qui pilotent les avions et autres moyens de transport, mais n'oublions pas :

  • Les avions ont un plan de vol et un couloir aérien à respecter, surveillé en permanence par la tour de contrôle, sinon...
  • Les pilotes sont formés très longtemps pour faire face à des situations extrêmes et pour justement respecter ces règles de sécurité.
  • La plupart des accidents d'avion sont dus à un problème matériel.
  • Quand un avion tombe en panne, il plane s'il le peut. Quand une voiture volante tombe en panne, elle tombe en panne!

L'idéal serait donc d'avoir un système entièrement automatisé, mais nous savons à quel point l'humanité aime bien contourner certaines choses...

Où en est-on?

Ah oui, encombrant en effet!
Ah oui, encombrant en effet!

Quand je vois des amis hurler devant la télé pour qu'elle monte le son grâce à la reconnaissance vocale, je me dis qu'on a encore du chemin à faire avant de maîtriser une nouvelle technologie. Pourtant Internet regorge de vidéos de prototypes en tous genres.

Anti-gravité

Lui il ne marche pas, surtout sur l'eau...
Lui il ne marche pas, surtout sur l'eau...

Malheureusement trop de fakes sur la toile par rapport à cette technologie sur de gros objets comme les soucoupes volantes par exemple... Cependant il y a beaucoup à dire sur la supra-conductivité et le magnétisme, mais sur des petits objets comme un hoverboard par exemple.

Ventilateur géant

C'est la vidéo d'une moto volante qui m'a donné l'envie d'écrire ce billet :

Maniabilité : mouais. Bruit : bof... Compact : sans problème.

En regardant de plus près on peut voir un prototype moins gros que l'image de ce chapitre :

Maniabilité : vous avez vu les commandes? 200 mètres de piste pour se lancer, bon courage dans les bouchons! Bruit : bof. Compact : aussi gros qu'un hélicoptère une fois déployé.

Selon moi pas d'horizon rempli de voitures volantes

Autant je vois de l'avenir dans les modules personnels ou dans l'holographie, mais pour moi tant qu'on garde ce comportement individualiste et ciblé uniquement sur l'intérêt financier ou technologique, tant qu'on n'a pas trouvé comment empêcher un véhicule dépourvu d'ailes de faire une chute, je n'ose pas envisager de voir des voitures volantes dans le ciel. Dommage, ç'aurait été bien pratique.

+ Sources des images


Vous pouvez aussi lire :

GoufaliteGoufalite - Site Web - Steam - Twitter
Rédacteur et programmeur principal du Goufablog. Ingénieur de profession et avide de connaissances technologiques et scientifiques il partage son savoir à travers ces différents articles. Plus de renseignements sur la page de contact.
RSS Voir ses articles...
CC-BY-SACet article est protégé par une licence CC-BY-SA.


Tags : anti-gravité, futurama, hélice, le 5ème élément, propulseur, retour vers le futur, voitures volantes
Delicious   Facebook   Commentaires(1) | Permalink
RSS:Commentaires du billet Il y a 1 commentaire.
Posté le 19 juillet 2013 à 23:36:03 par Emilien
Je dirais que la technologie de demain n'a presque de limite que notre imaginaire car certaines lubies prendront peut être des milliers voir des millions d'années à se concrétiser mais presque rien n'est impossible.
Votre avis?
(Obligatoire)

Site et style réalisé par Goufalite
Reproduction interdite sans l'accord de l'auteur.
Valid XHTML 1.0 Transitional Optimisé pour FireFox 2
avec une résolution 1024*768