Goufablog

Geek, nouvelles technologies, société et jeux vidéos!
4
oct.
2010
Dans l'espace, personne ne vous entend critiquer les films de science-fiction
Cinéma - par Goufalite - 1860 hits

Je viens de revoir Star Wars pour la énième fois, et je suis toujours autant fasciné par les effets spéciaux intégrés qui nous poussent vers un univers spatial complètement improbable. Tout est fait pour que le gentil héros puisse échapper à ses agresseurs en utilisant des systèmes que l'on aurait même pas pu imaginer! Faisons un petit tour...

Dans l'espace, personne n'entend Céline Dion chanter!

Pour qu'il y ait du bruit, il faut qu'il y ait de l'air pour que les molécules puissent vibrer et produire du son. Si on est très proche de la source on pourrait entendre celle-ci si elle diffuse de l'air qui permet ce prodige. Bon d'accord, si on enlève le bruit des vaisseaux spatiaux et des lasers il ne nous restera plus que la musique de John Williams donc on les laisse pour garder le côté spectaculaire!

Scotty, vitesse lumière!

Ouais! On est dans un vaisseau spatial capable d'aller à 300000 km/s, donc de relier la Terre à la Lune en... deux secondes! La Terre à Mars en minimum 5 minutes et enfin l'étoile la plus proche de nous, Alpha du Centaure en seulement... 5 ans! Je pense qu'en ce laps de temps les méchants on eu mille fois l'occasion de pulvériser la planète des gentils ewoks et les autres astres autour!

Comment être broyé sur son fauteuil, eh ben non!
Comment être broyé sur son fauteuil, eh ben non!

De plus, il faut s'imaginer le faucon Millenium s'échapper d'une planète quasi-terrienne (donc à environ 11 km/s) et qui passe instantanément à la vitesse de la lumière en, allez, deux secondes rien que par l'appui d'une touche. Donc un vaisseau qui passe de 11000000 à 30000000 m/s se prend à peu près 30580000 gs dans la figure, 1g correspondant à l'accélération lors d'une chute libre sur Terre, et l'équipage est de ce fait réduit en bouillie une fois arrivé à destination si quelqu'un ou quelque chose arrive à appuyer sur le bouton pour arrêter...

Je veux bien qu'on parle de vitesse supra-luminique mais il faudra nous expliquer comment un objet peut aller plus vite que la lumière, cette barrière que nous impose la théorie de la relativité d'Einstein! En tout cas dans plusieurs années nous verrons bien si la science a trouvé quelque chose pour palier à ce problème. Futurama préconisait d'accélérer la vitesse de la lumière ou de faire bouger l'espace autour du vaisseau grâce à la matière noire.

J'ai le plus gros sabre laser!

Effectivement puisque le rayon laser trace son chemin tout droit jusqu'à ce qu'il rencontre un obstacle ou n'ait plus d'énergie pour continuer. Je ne sais pas si vous avez déjà joué avec les petits gadgets pointeurs qui sont capables de détruire la rétine de l'oeil à la longue. Bon, faisons abstraction de la distance infinie et concentrons-nous sur l'énergie en elle-même nécessaire pour couper un bras. Votre petit gadget chauffe quand vous vous en servez longtemps, et je suppose que votre four à micro-ondes aussi. Ce dernier possède assez d'énergie pour chauffer et donc déformer la matière, et maintenant regardez le nombre à 3 ou 4 chiffres inscrit sur le côté de l'objet : c'est la puissance nécessaire pour le faire fonctionner pendant une heure, le temps d'un combat contre une cinquantaine de clones ou contre votre père (Oops! Désolé pour le spoiler!). Mais le seul truc c'est que cet objet ne sert qu'à cuire la viande alors que vous voulez découper un bras! Bon courage pour trimbaler la centrale électrique pour l'alimenter.

Vous pourrez trouver plus de précisions sur la physique des sabres lasers ici!

La gravité de la situation

Un jour, Sir Newton s'est pris une pomme sur la figure et a tout de suite compris le système de gravitation. Donc en gros on a une formule qui dépend du rayon et de la masse d'un objet qui spécifie que tout ce qui est autour de celui-ci est attiré par lui selon une certaine force, le fameux g que nous avons vu tout à l'heure. Seul hic : j'ai bien dit autour de lui. Vous imaginez la masse d'un dispositif capable de tenir comprimé dans un vaisseau spatial sans le broyer et sans attirer à son tour la Terre? On appelle ça une deuxième Lune!

Bon, il reste encore les semelles magnétiques qui ne retiendra pas le liquide, ou plutôt une bonne grosse centrifugeuse d'un kilomètre de long!

Ah l'étoile noire et sa gravité... perpendiculaire!
Ah l'étoile noire et sa gravité... perpendiculaire!

Les technologies nous permettent à priori de construire ce type de vaisseau spatial, 2001: l'odyssée de l'espace met en place des centrifugeuses incroyablement lentes et certains romans de science-fiction nous parlent d'arches gigantesques livrées à elles-mêmes, leur ressources et leur descendance. De telles oeuvres peuvent voir le jour (ou plutôt l'espace) si elles sont construites en orbite ou sur un chantier spatial, mais je vous laisse imaginer notre tête si un des gros composants de notre super engin venait à "tomber" dans notre atmosphère...

Menez-moi à votre chef

Avant d'aborder cette partie, je vous propose un petit test. Tendez l'index et le majeur d'une de vos mains vers le haut, et refermez les autres doigts sur votre paume. Vous êtes devant votre écran? Si la paume est face à l'écran alors vous venez de dire que vous êtes pour la paix dans le monde ou vous venez de faire le salut scout "Le fort protège les faibles". Félicitations. Si le dos de votre main est face à l'écran, alors vous venez d'insulter un anglais. Je suis outré! En effet vous venez de prouver que vous avez encore la possibilité avec vos deux doigts de tirer à l'arc contrairement aux prisonniers qui se les font couper. Il y a tellement de contraintes de langage propre à chaque pays qu'un premier contact peut s'avérer délicat. Alors imaginez le premier contact avec une civilisation extra-terrestre.

Passé ce problème, vous me direz qu'ils nous ont étudié dans leur bulle invisible et qu'ils connaissent toutes nos expressions. Mais je reste tout de même étonné qu'ils sortent de leur soucoupe volante en faisant le salut Spock et qu'ils parlent couramment notre langue! Je ne sais pas si vous avez déjà étudié une langue étrangère, mais au début on force une expression dans notre langue avant de la traduire vraiment, par exemple les chinois disent toujours "chariot de feu" pour une voiture... Il n'est pas possible en l'espace de quelques instants de parler couramment une langue sans en connaître la subtilité et comme toujours c'est le premier contact qui compte alors si une erreur est faite, les conséquences diplomatiques peuvent être désastreuses!

Mais alors que faut-il penser?

Le documentaire dit "C'est vrai!". La fiction dit "Ce n'est pas vrai!". Mais la science-fiction dit "Et si c'était vrai?" C'est pourquoi il ne faut pas se contenter de critiquer en permanence les clichés souvent trop gros ("vitesse lumière!") et juste rêver qu'un jour l'humanité arrivera à inventer des appareils capables d'accomplir des choses permettant la découverte de l'espace.

Dîtes vous bien qu'il y a quelques années on croyait que la Terre était plate et au centre de l'univers, et qu'Internet ne servirait qu'à des fins militaires!

+ Sources des images


Vous pouvez aussi lire :

GoufaliteGoufalite - Site Web - Steam - Twitter
Rédacteur et programmeur principal du Goufablog. Ingénieur de profession et avide de connaissances technologiques et scientifiques il partage son savoir à travers ces différents articles. Plus de renseignements sur la page de contact.
RSS Voir ses articles...
CC-BY-SACet article est protégé par une licence CC-BY-SA.


Tags : bourdes, espace, extra-terrestres, science, science-fiction
Delicious   Facebook   Commentaires(0) | Permalink
Sans commentaires!
Votre avis?
(Obligatoire)

Site et style réalisé par Goufalite
Reproduction interdite sans l'accord de l'auteur.
Valid XHTML 1.0 Transitional Optimisé pour FireFox 2
avec une résolution 1024*768