Goufablog

Geek, nouvelles technologies, société et jeux vidéos!
8
sept.
2010
Facebook, avant et après
Social - par Goufalite - 1865 hits

Beaucoup de personnes ne connaissent pas vraiment la finalité de Facebook, mis à part qu'il fait la une des journaux quand des données privées sont diffusées librement ou quand des apéros géants sont annulés. Ce site Internet de type réseau social est pourtant l'un des emblèmes de la définition du Web 2.0 : partage d'information active, regroupement d'intérêts,...

Je ne vais pas vous faire un exposé du Web 2.0, d'autres sites ou blogueurs s'en chargent très bien, je vais plutôt vous montrer ce qu'était le monde et la société avant Facebook et après à travers un exemple simple : la réussite au bac!

Avant Facebook

Mise en situation

Attention! les événements et les personnages de l'histoire ci-dessous sont imaginaires. Toute ressemblance avec la réalité serait un pure coïncidence!

Claude se déplace jusqu'à son lieu d'examen pour essayer de poser son doigt sur la ligne des résultats en même temps que les autres étudiants. Il longe le doigt à l'horizontale et découvre le verdict : il l'a!

Il s'empresse donc de le hurler haut et fort pour que ceux qui ne l'ont pas eu ou qui ne le savent pas encore soient un peu dégoûtés. Aussitôt tous ses collègues de classe apprennent la nouvelle et c'est alors qu'une foule se crée et chante devant les affiches. Ils vont boire à un bar pour fêter ça.

Une fois arrivé chez lui, Claude fête aussi la réussite avec ses parents. Ceux-ci ont cependant la lourde tâche de prévenir le restant de la famille qui va propager l'information en encombrant le réseau téléphonique. Claude reçoit aussi des appels et doit répeter tout le temps la même chose.

Nouvel appel : un ami propose une soirée en boîte! Claude a plutôt prévu de faire la fête pour son anniversaire la semaine prochaine...

La fête? La semaine prochaine? Argh! Il faut l'organiser!

Alors, il faut faire la liste de tous ses amis et ne pas en oublier, les appeler, gérer les invités surprise, trouver un lieu, un DJ,... Claude improvisera donc avec un ordinateur qui jouera une liste de musique.

Une fois sur place les convives ont l'air de bien s'éclater et prennent plein de photos avec leur appareil numérique ou leur téléphone, certains se les transmettront directement par bluetooth. Claude a envie de raconter une blague. Il se dirige vers un groupe et la raconte : fou rire! Il se dirige vers un autre groupe et la raconte : regards étonnés! Il se dirige vers un autre groupe, etc...

A la fin de la soirée, tout le monde scrute l'ordinateur pour voir les morceaux joués pendant la fête et donnent les photos à Claude. Il devra les compresser pour les donner à tout le monde!

État des lieux

Que constatons-nous, un gros bazar mais qui rendra nostalgiques ceux qui se rappellent avoir organisé des soirées de ce genre!

  • Pas de centralisation, l'information est éparpillée!
  • Difficulté de gérer les contacts.
  • Le partage de l'information se fait par ramification.
  • On n'a pas forcément un feedback sur l'information que l'on fournit (exemple : qualité des photos prises)

Nous allons maintenant voir ce type de situation sous un autre angle.

Après Facebook

Mise en situation

Attention! Les événements et les personnages ci-dessous sont imaginaires. Toute ressemblance avec la réalité ne serait qu'une pure coïncidence.
Le web 2.0 impose un mode de lecture assez spécial : l'information la plus récente en premier! Tout simplement pour éviter de repassez tout l'historique à chaque consultation. Je ne vais pas jeter de l'huile sur le débat concernant le top-posting, ce sera peut-être l'objet d'un autre article.
Exemple sur Facebook (celui qui veut l'illustrer je suis preneur!)
Exemple sur Facebook (celui qui veut l'illustrer je suis preneur!)

Bonus Twitter

Exemple Twitter
Exemple Twitter

État des lieux

Wouah! Pas besoin de se déplacer, on est au courant de tout! Sans même se déplacer de son fauteuil!

On remarquera que Twitter diffuse l'information d'une façon plus concise et n'oblige pas l'utilisateur à dépenser de la bande passante en photos ou vidéos.

  • L'information est centralisée à un seul endroit : on poste une fois et tout le monde le voit!
  • Réactivité immédiate : on peut commenter ou "aimer" l'info en un clic!
  • Partage aisé : un contact veut en faire profiter aux autres? Un clic est c'est partagé!
  • C'est l'information qui vient à nous! Le crédo du Web 2.0!.

Cependant il y a quelques problèmes :

  • Certes on n'oublie personne, mais il faut pouvoir choisir parmi ses contacts qui serait vraiment intéressé par l'information.
  • Il ne faut pas confondre information et exhibition.
  • Aussi sécurisé soit le système, on n'est pas à l'abri d'une attaque ou d'une modification de réglages de visibilité.

Conclusion

J'en vois plein qui commencent à planifier leurs prochaines fêtes sur Facebook à coup de renforts d'amis et d'annonces. Avouez que ça simplifie la vie et que ça aide à retrouver tout plus facilement! Il faut cependant faire attention à ce que l'on publie et vers qui car on reste à la merci d'un système informatique que l'on ne maîtrise pas forcément...

+ Sources des images


Vous pouvez aussi lire :

GoufaliteGoufalite - Site Web - Steam - Twitter
Rédacteur et programmeur principal du Goufablog. Ingénieur de profession et avide de connaissances technologiques et scientifiques il partage son savoir à travers ces différents articles. Plus de renseignements sur la page de contact.
RSS Voir ses articles...
CC-BY-SACet article est protégé par une licence CC-BY-SA.


Tags : album, bac, fête, facebook, organisation, photo, twitter, vidéo, web 2.0
Delicious   Facebook   Commentaires(0) | Permalink
Sans commentaires!
Votre avis?
(Obligatoire)

Site et style réalisé par Goufalite
Reproduction interdite sans l'accord de l'auteur.
Valid XHTML 1.0 Transitional Optimisé pour FireFox 2
avec une résolution 1024*768